Trucs Cool A Essayer In French

Londres est la destination préférée de notre communauté de voyageurs. Ce qui est complètement dingue vu le budget à prévoir, nous direz-vous. Vrai ? Faux ! Malgré les apparences, cette ville peut être un vrai petit coin de paradis pour le jeune fauché, tout ça grâce à son époustouflant choix de street food, d’auberges de jeunesse pour budgets serrés (à aller voir sur notre application) et du nombre totalement délirant de choses gratuites à faire sur place. Et oui, on peut s’éclater sans le sou à London aussi bien qu’à Barcelone !

Évidemment, il y a des pièges à touristes, beaucoup de pièges à touristes. Mais avec des petits conseils d’initiés, vous pouvez largement vous débrouiller avec un budget quotidien inférieur à 10€. Pour vous aider à survivre jusqu’à la fin du mois, on a rassemblé ici les activités les plus cool et originales à faire gratuitement dans la capitale britannique.

1. Faire un câlin à un cochon dans une ferme urbaine

La toute jolie Stepney City Farm à l’Est de Londres ?@jessbakermua

Le Zoo de Londres est incroyable, certes, mais est-il extraordinaire au point de valoir 35€ la visite ? Peut-être bien, mais si vous n’avez pas cette somme à dépenser, pas de panique ! Vous pouvez quand même assouvir votre passion pour les animaux dans l’une des fermes urbaines gratuites de Londres. Celles-ci produisent toutes leurs propres aliments, comme des légumes ou du miel, qui sont disponibles à la vente sur place ; et certaines disposent même de leur propre bar dans lequel vous pourrez goûter un repas fait maison à base de ces produits authentiques. Nos préférées sont sans doute la Vauxhall City Farm au Sud de Londres ; l’Hackney City Farm et la Stepney City Farm, toutes les deux à l’Est ; la Freightliners City Farm au Nord de Londres ; et, plus à l’extérieur de la ville, la Deen City Farm et la Wellgate Community Farm.

2. Faire le tour des marchés de Londres

Le Colombia Road Flower Market ou le marché le plus parfumé de Londres ?@harrietcoker

Il y a ÉNORMÉMENT de marchés à Londres, tous plus incroyables les uns que les autres. Tellement, que vous pourriez ne faire que ça pendant votre visite et ne jamais en voir la fin. Des plantes à la street food vegan, en passant mais des tee-shirts arborant des slogans vintages : il y en a pour tous les goûts ! Et pas besoin de payer un rond pour les visiter.
Quelques uns de nos favoris sont le Billingsgate Fish Market, un des plus vieux de la ville (et des plus odorants !) ; le Broadway Market, situé dans le quartier branché d’Hackney ; l’adorable Colombia Road Flower Market pour les fleurs (et pour en prendre plein les yeux !) ; le Brick Lane Market pour des babioles vintage et manger un bout pour (vraiment) pas cher ; le Herne Hill Farmer’s Market, une version un peu moins fréquentée du Brodway Market ; et enfin le Maltby Street Market qui est devenu le rendez-vous hype des amateurs de Street Food. Et si après avoir fait tous ces marchés, vous en redemandez, n’hésitez pas à consulter notre guide des marchés de Londres !

3. Profiter d’un concert gratuit

De la bonne musique dans les rues de Londres : un combo gagnant ?@annekawebb

Londres est un des meilleurs endroits au monde pour les amateurs de musique, même les amateurs fauchés. Voilà quelques endroits privilégiés pour écouter de la musique gratuitement à Londres, quels que soient vos goûts : le disquaire culte Rough Trade sur Brick Lane, pour des dédicaces et des petits live sympas d’artistes connus (ou non) ; le Wilton’s Music Hall, pour des petits concerts gratuits de chanteurs dans un des plus beaux bâtiments londoniens ; l’incroyable (et totalement gratuit) festival Brass On The Grass qui se déroule dans le sublime décor de l’Abbaye de Westminster ; tous les concerts du ska à l’Afrofolk sous les arches de la gare de Flat Iron Square; le déjeuner ambiance musique classique à St Martin-in-the-Fields, une merveilleuse église géorgienne au cœur du West End ; et l’église St Paul, tout près de Covent Garden, pour un récital d’orgue quotidien à la lumière des bougies. Oh, et bien sûr, on ne saurait oublier les tonnes de musiciens de rues qui font des nombreux marchés la scène idéale pour improviser un petit boogie-woogie.

 

4. Faire le plein de couleurs God’s Own Junkyard

Le God’s Own Junkyard : le spot idéal pour pimper votre feed Instagram ?@emma.v.martell

Situé dans une zone industrielle, dans le quartier branché de Walthamstow au Nord de Londres, God’s Own Junkyard reste un endroit très peu connu, même des londoniens purs et durs. Entièrement dédié à l’artiste Chris Bracey, célèbre pour son travail du néon, l’entrepôt est rempli d’incroyables enseignes restaurées et faites sur mesure qui ont servies pour des blockbusters d’Hollywood ou encore des sex-shops de Soho. C’est vraiment un endroit incroyable et l’un des trucs les plus cool à faire gratuitement à Londres. Après votre visite, laissez vous tenter par le bar, baptisé le « Rolling Scones Café » (vous l’avez ?), pour une petite tasse de thé ou un soda dans un hangar transformé en véritable palais, le Mother’s Ruin.

5. Se la jouer Tony Hawk au Skatepark

L’Incroyable et totalement gratuite House of Vans ?@fabietto_na

Londres possède une culture skate assez épique qui s’illustre par une grande variété de skateparks et d’endroits dédiés à ce sport un peu partout dans les rues. Un des lieux les plus iconiques pour faire du skate gratuitement est le Undercroft Skatepark, à Southbank, un espace noyé sous les graffitis en dessous du Queen Elizabeth Hall, qui a été et reste toujours le cœur de cette culture depuis les années 70. Le Stockwell Skatepark, en plein air et ouvert à tous, est autre institution du genre, au sud de Londres, pas très loin de la station de métro de Brixton. La House of Vans, qui se situe près de la station Waterloo, se fait, elle aussi, petit à petit sa place dans le décor. Ce spot offre des séances privées avec des professionnels – il est conseillé de réserver à l’avance même si il est parfois possible de se trouver un petit créneau. Enfin, les parcs de Londres, tous plus chouettes les uns que les autres, vous offrent des possibilités infinies pour vous éclater. Notre petit préféré est le Victoria Park, dans l’Est de Londres pour ses chemins bien lisses, et son gigantesque bowl en plein air.

6. Libérer son extravagance à un festival

The colourful Notting Hill Carnival ?David Sedlecký

Les anglais ont peut être la réputation d’être des coincés, mais ça ne veut pas dire qu’ils ne savent pas organiser une vraie bonne grosse fiesta. Certes, ce sera sûrement sous la pluie mais ce n’est qu’une raison de plus pour s’éclater ! Le plus gros festival gratuit de Londres, qui est aussi le plus gros festival de rue d’Europe, est le Carnaval de Notting Hill. Ce spectacle grandiose, nourri de culture caribéenne est une explosion de couleurs qui se déroule tous les étés dans l’Ouest de Londres et célèbre l’héritage pluriculturel de la ville. Vous recevrez des points bonus si vous arrivez à trouver un policier en train de twerker. Une autre manifestation toute aussi importante, colorée et exubérante, est bien évidemment la Gay Pride. Elle se déroule en plein été à Londres sous la forme d’une parade célébrant la communauté LGBT+, et se termine le plus souvent par plusieurs petites célébrations assez fun un peu partout dans la capitale.

7. Se détendre dans un parc

Le jardin secret de Hill Garden et sa pergola sur Hampstead Heath ?@ic.theworld

Londres a la réputation, comme beaucoup de capitales, d’être frénétique et d’aller très (peut être trop ?) vite, mais saviez vous que c’est également l’une des villes les plus vertes d’Europe? Il y a une quantité faramineuse d’endroits incroyables où l’on peut se relaxer car, à Londres, vous n’êtes jamais loin d’un parc tranquille pour méditer, se ressourcer et/ou se remettre d’une gueule de bois.

Vous avez envie d’un endroit pour tremper vos gambettes dans un étang et de vous faire taquiner par des insectes en tout genre ? Alors le Camley Street Natural Park est fait pour vous. Vous êtes peut être plus barbecue et matage de hispters mignons ? Vous devriez essayer London Fields, de préférence le samedi. Ou alors vous préférez peut être une ambiance plus chic, et la compagnie des paons et des carpes géantes ? Holland Park saura exaucer vos voeux. Et pourquoi pas un parc qui vous fera monter la larmichette à l’œil ? Passez faire un tour au tout petit Postman Park au centre de Londres, où vous trouverez un sanctuaire victorien dédié aux héros anonymes ayant un jour sacrifié leur vie pour sauver celle de quelqu’un d’autre.

8. Découvrir les musées gratuits

Le sublime Design Museum à l’Ouest de Londres ? Gareth Gardner

Au risque de se mettre les jaloux à dos, nous affirmons que Londres a les meilleurs musées au Monde. Non seulement ils sont pleins à craquer d’objets juste hallucinants et proposent des expositions interactives, mais la plupart d’entre eux sont aussi totalement GRATUITS. Et non, on ne parle pas seulement du dernier jeudi du mois entre quatre et cinq heure de l’après-midi.

Parmi nos chouchous, la Wellcome Collection pour les expositions complètement déjantées qui tournent autour de l’être humain, l’incontournable Victoria & Albert museum, qui abrite aussi l’un des plus beau café de Londres, le tout aussi extraordinaire – même si un peu étroit (et très peu fréquenté) Sir John Soane’s Museum ; le Design Museum, près d’Holland Park, parfait pour Instagram ; et enfin, la Wallace Collection, près d’Oxford Street, si vous voulez éviter la foule. Pour plus de visites gratuites, allez jeter un coup d’oeil à notre petit guide sur les meilleurs musées gratuits de Londres.

9. Traîner avec des célébrités locales

Le mystérieux cimetière de Highgate ?@sarshie_alexandra

Non, il n’est ici pas question de Madame Tussaud’s  (*tousse* totale arnaque *tousse*). Si vous voulez rencontrer les (anciens) résidents de Londres les plus excentriques, alors allez vous promener dans les cimetières de la ville, où vous trouverez auteurs, acteurs, personnages politiques et même des dresseurs de lions de l’époque victorienne. De Karl Marx à Charles Dickens, la ville regorge de tombes célèbres qui n’attendent que votre visite.

Mais il ne s’agit pas seulement de célébrités – les cimetières de Londres sont des œuvres d’art à part entières, retraçant des siècles d’histoire à travers une architecture splendide et des hectares de forêt paisibles dans lesquels il est très agréable de se promener. Cela peut paraître un peu morbide, mais ils sont l’endroit idéal pour faire un petit break, loin des foules.

10. Veiller à la sûreté des Joyaux de la Couronne

« Halte ! Qui va là ? » ? Historic Royal Palaces

Vous voyez cette angoisse qui nous prend parfois de ne plus savoir si on a bien verrouillé sa porte ou non ? Et bien, imaginez cette sensation multipliée par mille, et vous comprendrez pourquoi ceux en charge de protéger les Joyaux de la Couronne ont mis en place ce petit rituel. Celui-ci est pratiqué depuis maintenant 700 ans et se nomme la Cérémonie des Clés. Il a lieu chaque jour sans exceptions à la Tour de Londres et se déroule à peu près de la sorte : « Halte ! Qui va là ? », à quoi le hallebardier de la Garde royale répond : « Les clés. », « Quelles clés ? », « Les clés de la Reine Elizabeth. » « Alors passez, tout va bien ».

Assister à cette tradition est totalement gratuit, même si il faut souvent réserver des mois à l’avance sur le site de la Tour de Londres. Vu que la visite de la Tour de Londres vous coûtera un peu plus de 20€, cette tradition vous permettra donc d’économiser un peu d’argent ET d’assister en chair et en os à un petit bout d’histoire britannique.

11. Faire connaissance avec l’héritage littéraire de Londres

La British Library abrite plus de livres que vous ne pourrez jamais en lire ?@veronika_abdian

Si vous aimez lire, vous vous sentirez à Londres comme chez vous. La capitale a abrité plus d’auteurs célèbres que n’importe où ailleurs, et à servi de décor à de nombreuses œuvres littéraires. Il existe des millions de manières de plonger à pieds joints dans cet héritage culturel, en voici quelques unes de nos préférées…

Il est possible tout d’abord de partir à la chasse des Blue Plaques (littéralement « plaques bleues ») qui marquent les différents endroits où les célébrités londoniennes ont résidé, d’Arthur Conan Doyle à Virginia Woolf. Si le temps vous manque, Bloomsbury en présente une palette particulièrement large. Ensuite, allez jeter un œil à la monumentale British Library, la bibliothèque nationale du Royaume Uni, près de King’s Cross, qui abrite plus de 150 millions de livres, cartes, manuscrits, timbres, magazines et plus encore. On y trouve des documents datant de plusieurs milliers d’années mais aussi des travaux reconnus au niveau international tels que la Magna Carta, les cahiers de Léonard De Vinci ainsi que des manuscrits originaux de Jane Austen et des Beatles. Enfin, pour les plus nostalgiques, vous pourrez vous rendre à la station de métro King’s Cross, où il est possible de jouer à être Harry Potter sur le chemin de Poudlard, sur le quai 9 3/4.

12. De l’art, de l’art, et encore de l’art !

L’East End, capitale mondiale du street-art (prends ça, Berlin) ?@emma.v.martell

Une des meilleure choses à faire gratuitement à Londres est de s’intéresser à la scène artistique de la ville, qui va des galeries chic de Mayfair, exposant le travail d’artistes célébres, au street art emblématique de Shoreditch – et tout ce qui se trouve entre les deux. Il est difficile de manquer cet art de rue lorsque l’on se risque à vagabonder dans la capitale, mais pour une expérience un peu moins aléatoire qui vous apportera une connaissance de l’artiste et du message qu’il a voulu faire passer, il existe des visites gratuites des endroits les plus représentatifs du genre. Quelques unes de nos préférées, pour les néophytes curieux, sont celles proposées par Strawberry Tours, qui se concentrent autour des artistes les plus connus de la ville, tels que Banksy, Roa et Citizen Keane.

Une autre chose assez cool à Londres est le nombre délirant de galeries d’art moderne entièrement libre d’accès, qui mêlent œuvres connues à des expositions un peu plus immersives, et qui donneront un coup de pep’s à votre story Instagram. Allez voir notre guide des galeries d’arts de Londres pour trouver celle qui vous correspond le plus.

13. Assister à une pièce de théâtre

Une pièce de théâtre dans un cadre de fou, ça vous tente ? ?@chang_wander

Londres possède une des plus célèbres scènes théâtrales au monde, mais la plupart des représentations du West End dépasse le budget de la majorité de nos routards. Mais pas d’inquiétude, il est tout à fait possible d’assister à certaines performances totalement gratuitement, le plus souvent durant l’été dans certains théâtres à ciel ouvert. Et il est de notre devoir de mentionner de notre chouchou, Le Scoop Theatre, qui se situe tout près du Tower Bridge, pour son atmosphère authentique, ses pièces excellentes et son cadre incroyable.

14. Jouer au bon gros touriste

Le sublime Millenium Bridge et sa vue sur la cathédrale St Paul ?@ariep.diezehn

Même si on aime sortir des sentiers battus et vous dégoter les trésors cachés dont Londres regorge, il est toujours plaisant de profiter des paysages emblématiques qui la caractérise. Malgré ce que peuvent vous raconter les patrons des compagnies de bus touristiques, il existe des trajets qui vous permettrons de jouir des plus belles vues de Londres à pied. Si vous n’êtes sur place que pour quelques jours, la meilleure alternative est de partir du Millennium Bridge et longer la Tamise en direction de Westminster Bridge qui vous permettra d’admirer et/ou de visiter un nombre conséquent de lieux incontournables ou célèbres des deux côtés du fleuve, comme par exemple St Paul, le Tate Museum, le Parlement, l’Abbaye de Westminster, Big Ben, le London Eye, et un peu plus au nord Buckingham Palace. Si vous vous intéressez à l’histoire que cachent ces différents sites, il existe bien évidemment une multitude de visites gratuites, proposées par plusieurs organismes tels que Sandemans, par exemple.

15. Assister à une conférence gratuite sur … Tout et n’importe quoi

Une conférence à Guildhall proposée par le Gresham College ?Gresham College

La mondialement reconnu London School of Economics propose des conférences (gratuites, s’entend) qui abordent des sujets allant de la paix dans le monde à l’architecture. Pas besoin de réserver, juste de ramener votre petite bouille, même si on vous conseillera d’arriver un peu tôt pour avoir une place. Le Gresham College, centre d’apprentissage tout aussi historique, est lui aussi un endroit qui prodigue ce genre d’activités en accueillant des experts portés sur des sujets comme l’Intelligence Artificielle ou encore la formation de l’univers.

Pour quelque chose d’un peu plus excentrique, Speaker’s Corner à Hyde Park est une institution londonienne qui donne la possibilité à qui le souhaite d’exercer son droit à la liberté d’expression. Il suffit simplement de pointer le bout de votre nez (attention, les week-ends attirent généralement les foules) et vous pourrez assister à des discours qui vont de la religion jusqu’aux coupures de budgets de la Sécurité Sociale. Le Speaker’s Corner compte dans ses orateurs les plus notables Karl Marx, Vladimir Lenin ou encore George Orwell.

16. Assister à la relève de la Garde Royale à Buckingham Palace

La Relève de la Garde vaut le coup d’affronter la vague meurtrière des selfies sticks ?@5._.55_

Oui, il y aura des selfies sticks, mais ne vous laissez pas décourager. C’est l’une des choses les plus populaires à faire à Londres pour une bonne raison : il est difficile de ne pas se laisser impressionner par la marche parfaitement coordonnée, la musique vibrante et les uniformes immaculés – particulièrement en pleine canicule et que vous êtes déjà essoufflé(e) et en nage de piétiner dans vos tongs. Oui, la Relève de la Garde l’une des rares choses sur notre liste de trucs hyper tourisitiques à faire que l’on s’autorise à apprécier (publiquement). Pour être au premier rang, il est conseillé d’arriver au moins une heure avant le début de la cérémonie. On n’oublie pas d’amener de l’eau et de la crème solaire – ou des vêtements chauds, selon la saison. Aucune réservation à prévoir mais allez quand même sur le site officiel pour vérifier les dates et autres informations importantes avant votre visite.

17. Passer une soirée à admirer les décorations de Noël

Les décorations de Noël les plus cool sur Carnaby Street ?@emma.v.martell

Si vous avez la chance d’être présent à Londres pendant la période de Noël alors il est essentiel de prévoir une petite soirée pour admirer les décorations des fêtes de fin d’année, une des meilleures choses à faire sur place la nuit. Il y en a de toutes sortes à différents endroits de la capitale, et elles sont là entre début novembre et fin décembre, donc environ deux mois par an, chaque année. Celles de Carnaby Street, Covent Garden, Oxford Street et Southbank font partie de nos préférées. Et si vous êtes vraiment à la recherche de l’esprit de Noël, les vitrines des grands magasins comme Liberty London ou Harrods à cette période valent elles aussi le coup d’œil, avec leurs marionnettes animées jouant en boucle (pour votre plus grand plaisir) les scènes iconiques de l’imagerie de Noël. Enfin, même si ils ne sont pas aussi impressionnants qu’en Allemagne ou en Autriche, les marchés de Noël de la ville vous accueilleront les bras ouverts tout au long de l’hiver. Et si après avoir couru après des pères Noël toute la journée, vous vous sentez un peu fatigué, suivez notre guide des meilleurs cafés de Londres pour vous trouver un petit endroit cosy où boire un bon cappuccino !

 

Quoi ? Vous cherchez encore plus d’activités à faire à Londres ? C’est que Londres, c’est quand même immense ! Alors, un peu de méthode : nous vous conseillons de procéder par quartier. Or, ça tombe bien, nous avons sélectionné pour vous le meilleur des quartiers de Notting Hill, Camden

Like

LikeLoveHahaWowSadAngry

73111

Tout comme Alexa, l’assistant personnel de Google sait comment se redresser et se détendre. Alors que Google Home s’améliore pour être utile avec plus de capacités, il a également quelques trucs amusants et cachés dans sa manche à des fins de pur divertissement.

Les Easter Eggs de Google Home : juste pour le plaisir

Parler aux robots, cela peut paraître bizarre, mais essayez certains de ces messages et vous allez être amis avec Google Assistant en un rien de temps. Il y en a beaucoup d’autres mais essayez de discuter avec elle pour savoir si vous pouvez avoir une réponse intéressante de la part de Google Assistant. Ces questions/phrases sont également parfaites pour montrer votre Google Home quand vous avez des invités !

  1. OK Google, qu’est-ce qui est jaune et qui attend ?
  2. OK Google, chante une chanson
  3. OK Google, dis-moi une blague
  4. OK Google, wubba lubba dub dub
  5. OK Google, beatbox
  6. OK Google, quel est le sens de la vie ?
  7. OK Google, parlez-moi de Siri
  8. OK Google, je suis nu(e)
  9. OK Google, meow comme un chat
  10. OK Google, parlez-vous le code Morse ?
  11. OK Google, épelle supercalifragilisticexpialidocious
  12. OK Google, quelles sont les trois lois de la robotique ?
  13. OK Google, peux-tu rapper ?
  14. OK Google, lire un poème
  15. OK Google, surprenez-moi
  16. OK Google, pourquoi six ont peur de sept ?
  17. OK Google, chantez-moi joyeux anniversaire
  18. OK Google, où est Waldo ?
  19. OK Google, nettoie ma chambre
  20. OK Google, votre réfrigérateur fonctionne-t-il ?

Vous en avez d’autres ? N’hésitez pas à les poster en commentaire !

Like

LikeLoveHahaWowSadAngry

73111

0 comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *